Présentation

  • : le monde de koulou
  • le monde de koulou
  • : le blog officiel de Koulou dessinateur BD - Auteur de la série "Le Monde de Titus" Publiée aux éditions Grrr...Art
  • Contact

Catégories

BT Titus de A à Z
BT dessins à Colorier
BT Dédicaces Maya 2
BT Dessins Donjoneux pikas
BT bestiaire fantastique
BT Cyrius illustration 1
BT Dessins BD Maya
BT fanart Titus
BT fan-arts divers
 
RT crayonné 1
BT cartes postales Gladyss
BT visages du monde alice 1
BT Carnets de Voyages drala
BT mâitre Messg de Service
BT chez les autres étranger 2
BT rien grd prêtre.

  .

.

BT 4 couv T2 en long1

.

 

Recherche

* * *

BT soltern1

Créez votre blog ?

Clic ICI

9 juin 2009 2 09 /06 /juin /2009 08:28
J'ai achevé la mise en couleur de la page 1 hier. Je vous propose une description détaillée de ma façon de travailler pour tous ceux d'entre vous qui souhaitent se perfectionner dans "l'art subtil de mettre en couleur leurs dessins sur Photoshop". Voici comment je procède en 4 étapes simplifiées.

Encrage

Je scanne mon dessin original en 1200 dpi au format BMP, ainsi le trait ne comporte plus aucune nuance de gris mais seulement du noir pur et et du blanc pur. Une fois mon encrage scané, je le passe en "Niveaux de gris" pour pouvoir le travailler. Je dois en effet en corriger toutes les erreurs (bavures, débordements, trait de travers, oublis etc...) que je corrigeais avant sur papier, et souvent redresser les bords de l'image déformés par le scanage. L'avantage de travailler sur logiciel est que je peux au besoin déplacer un personnage tout entier, ou une bulle par exemple, pour les décaler légèrement. Chose qui, sur papier ,était impossible sans refaire tout sont dessin. L'inconvéniant c'est que tout ceci prend plus de temps mais le résultat en est d'autant meilleur.

Une fois ceci fait, je duplique mon calque de fond et place la copie sur le dessus. Là, je sélectionne tout le blanc (Onglet "sélection" > "Sélectionner une Zone de couleur", je pointe la pipette sur le blanc) et l'efface. J'ai donc au dessus, un calque ne comportant que le trait noir, tout le reste étant transparent. Je placerai en dessous les calques des différentes couleurs. Là, je réduis mon image à 300 dpi et je passe de n"iveau de gris" à "couleur CMJN". (le format de l'imprimeur) sans l'applatir, (je consrve ainsi tous mes calques.  Mais ici pour que cet exemple vous soit visible, je suis en format RVB ( un format de couleurs visibles sur le net)  Ainsi qu'en 72 dpi seulement et en .JPG  au lieu de .PSD afin que les images ne soient pas trop lourdes à télécharger. Ce qui explique les points flous dans les applats absents de ma version de travail.


Pose des Applats
J'ajoute des premiers calques sous mon calque de tait sur lesquels je  pose les applats des fonds (ciel, décor et personnages). Il s'agit de trouver une couleur, ni trop terne ni trop vive, pour chaque objet. Le langage est trompeur notamment, ne nous y fions pas ! Ainsi, la peau par exemple, n'est pas rose du tout. Elle est plutôt jaune beige avec ici et là des nuances rosées. En général je commence par ce qu'il y a de "plus au fond" en l'occurence ici le ciel, puis la terre, puis l'herbe et enfin les personnages. Afin que l'ensemble ne soit pas trop sombre, il convient de choisir des couleurs un peu plus clair que celles voulues car le trait noir assombrit beaucoup ce qu'il entoure. En l'occurence je dois aussi tenir compte du fait qu'à l'écran les couleurs semblent toujours plus lumineuses et plus vives qu'elles ne le seront en définitive sur le papier. Je traivaille donc avec, sous les yeux, des couleurs plus vives et plus claires que je le voudrais.

Travail du décord

Je travaille ensuite les matières du décord (nuages, terre, cailloux, herbe etc...) de façon a leur donner du relief et de la matière. Dans cette scène, la terre fraîchement remuée est humide donc sombre, mais elle sèche sur le dessus et s'éclaircit. Pour ce faire j'use d'un pinceau à bord flou ou net (en fonction de l'effet voulu) dont je règle l'opacité à 10, 15 ou 20% en repassant plusieurs fois, en touches légères et nombreuses, afin de donner ces effets dégradés mais non mécaniques et cette matière. Pour cette page j'ai utilisé un bord flou pour les nuages et net pour le reste.

Il est important de séparer ces effets sur des calques différents de façon à ne pas devoir tout refaire en cas de rattage de l'un d'eux et afin de pouvoir regler si besoin l'opacité du calque de chaque effet si nécessaire. Par exemple, si j'avais mis un peu trop de clair sur ma terre, au lieu de tout refaire ou de gommer, il me suffirait de réduire l'opacité du mon calque à 80%.


Finalisation

Ensuite, je définis d'où vient la lumière et je pose des ombres qui donneront le relief final à mes personnages, (ainsi que les ombres au sol).  Ici j'ai utilisé un bleu très foncé dont j'ai ensuite réglé le calque  jusqu'à l'opacité voulue (26% en l'occurence). Ensuite je travaille les reflets des mèches de cheveux et des métaux, le dégradé dans le "Poooo" et l'effet de mouvement de la tête de Cyrius ( à droite avec la pelle). 

La mise en couleur d'une page entière de Titus me prend 10 à 12 heures et comporte au final une trentaine de calques (29 pour cette page).

Si vous avez des questions techniques n'hésitez pas à les poser ici en commentaire, je tâcherai d'y répondre au mieux.

Pour voir le crayonné de la page 1 en entier, c'est
Repost 0
Published by Koulou - dans Saga Titus
commenter cet article
5 juin 2009 5 05 /06 /juin /2009 17:10
A la page 19 certaines choses s'accélèrent... Deux cases pas faciles à faire... Quant à l'encrage, j'ose même pas y penser !

Crayonné 2 dernières cases p19 T2
Repost 0
Published by Koulou - dans Saga Titus
commenter cet article
18 mai 2009 1 18 /05 /mai /2009 19:43
Une case de la page 18, taille originale. Titus et Maya ont un long trajet à parcourir au travers d'une grande variété de paysages.
Case crayon p18 T2
Repost 0
Published by Koulou - dans Saga Titus
commenter cet article
29 avril 2009 3 29 /04 /avril /2009 08:46
ça intrigue... ça complote, hé hé...

Extrait de la page 17, où l'on voit le chef des Pikas tentant de convaincre le roi du Porkor d'attaquer l'Héllénie. Les pikas nourrissent en effet une haine séculaire envers l'Héllénie dont l'origine se perd dans la nuit des temps. Mais n'ayant pas la puissance ni le niveau technologique leur permettant de représenter une menace pour leur voisine, ils s'évertuent à pousser les autres nations à s'en prendre à Elle. Le Porkor étant frontalier à l'Héllénie, et convoitant l'accès à la mer intérieur, il se laissera peut-être convaincre... 

Le Porkor est le seul pays du Monde de Titus qui fasse entorse à l'Antiquité. Il ressemble en effet d'avantage la France ou l'Allemagne vers l'an 1000, qu'à aucun peuple d'avant la chute de l'empire romain.  Ses habitants (les porkos) ont  ceci de particulier qu'ils ont une morphologie "porcine".  Contrairement à notre monde qui ne comporte qu'une seule race: la race humaine, celui de Titus connais de nombreuses espèces de bipèdes intelligents équivalent aux humains. Les Porkos en sont une. En dehors du type "humains" commun à la majorité des peuples (Snogards, Héllénides, Tilanéens, Carnassites, etc...) ont trouve aussi les Ranax, les Saurus, les Orks, les Pikas, les Cyléniens, les Balystoniens, les Criléniens, les Norbofs... etc, qui sont tous des espèces bien différentes, chacune avec ses particularités. On comprendra dès lors qu'il soit plus difficile de vivre en paix dans ce monde-là, chacun pouvant prétexter que "sa" race est, bien évidemment, la seule qui soit "bien construite" et donc digne d'exister. C'est à se demander comment on fait nous, pour se supporter si mal les un les autres alors que nos différences ne sont que, culturelles.

extrait page 17 t2 crayon

Repost 0
Published by Koulou - dans Saga Titus
commenter cet article
26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 09:45
Extrait de la page 16... Où l'on voit Titus et Maya partant en voyage au petit matin. Sans Cyrius, oui je sais, c'est cuel. Ainsi va la vie. (En fait , c'est surtout que, pour le moment, les snogards n'ont que deux dinos bipèdes) On voit derrière eux une maison en cours de crépissage, une tente provisoire et la palissade qui entoure le village.

L'Intendante: - Soyez prudents et revenez-nous pleins de nouveaux savoirs.
Maya: - Je vous le promets Alda.

Comme je le lui avait demandé, j'ai piqué à Alda son pseudo, si si. Je le trouvais trop snogardien pour ne pas l'utiliser. Et puis ça me plaisait aussi à moi de lui rendre hommage de cette façon. Ainsi, l'intendante, dont le tome 1 ne dévoile pas le nom s'appelle à présent Alda. Qui connais un peu notre Alda, celle d'Over-Blog, son talent, son érudition et son humour, comprendra que je ne pouvais attribuer son pseudo à un personnage moins important que l'un des trois chefs snogards. 

img p16: crayonné départ en dinos
Repost 0
Published by Koulou - dans Saga Titus
commenter cet article