Présentation

  • : le monde de koulou
  • le monde de koulou
  • : le blog officiel de Koulou dessinateur BD - Auteur de la série "Le Monde de Titus" Publiée aux éditions Grrr...Art
  • Contact

Catégories

BT Titus de A à Z
BT dessins à Colorier
BT Dédicaces Maya 2
BT Dessins Donjoneux pikas
BT bestiaire fantastique
BT Cyrius illustration 1
BT Dessins BD Maya
BT fanart Titus
BT fan-arts divers
 
RT crayonné 1
BT cartes postales Gladyss
BT visages du monde alice 1
BT Carnets de Voyages drala
BT mâitre Messg de Service
BT chez les autres étranger 2
BT rien grd prêtre.

  .

.

BT 4 couv T2 en long1

.

 

Recherche

* * *

BT soltern1

Créez votre blog ?

Clic ICI

29 novembre 2006 3 29 /11 /novembre /2006 23:52

Le Margouyen (prononcez margouillin) mesure dans les 30 à 40 cm de haut. A cause de ses cornes on le confond souvent avec les Kapirrigans, (aux grand damne de ceux-ci car le Margouyen à très mauvaise réputation) pourtant il se reconnaît facilement par sa physionomie plus ventrue, son visage en poire et surtout ses membres inférieurs qui ne sont pas terminés par des sabots fendus comme les kapirrigans. Le Margouyen est une créature stupide et malveillante, heureusement, sa taille modeste et sa grande lâcheté font qu’ils ne s’en prend pas à grand monde sauf hélas… aux lutins, dont il est de ce fait devenu l’ennemis juré. En effet, un Margouyen n’aime rien autant que tourmenter un lutin. On a toujours besoin d’un plus petit que soi pour passer ses nerfs dessus ! Telle est sa devise. Lorsqu’un Margouyen attrape l‘un d‘eux, il ne le tue jamais, ce serait bien trop simple. Il préfère s’amuser avec.

Image Hosted by ImageShack.us

Ainsi parmi les supplices que ces brutes aiment infliger à leurs captifs on trouve:

 
- Lui faire croire qu’on va le croquer tout cru et le mettre en bouche (très effrayant d’abord puis infecte ensuite, car les margouyens ont très mauvaise halène) …

 
- Lui écraser la figure dans une bouse de vache ou le lancer dedans  …


- Se le lancer de l’un à l’autre en faisant exprès de temps en temps de ne pas réussir à le rattraper.. (heureusement les lutins sont presque incassables)...


- Jouer à qui lui fera le plus affreux rôt en plein visage…


- Le jeter dans une vieille boite et faire pipi dedans chacun son tour pour voir jusqu’où le niveau lui arrive à la fin...

 
- l’attacher à un piquet et faire un concours de crachat dont il est la cible...


- Lui frotter la tête sous les aisselles et renifler pour voir comme ça sent bon...


- Lui écraser un escargot sur le crâne...


- Et enfin, quand on s’est bien amuser avec, s’en débarrasser en le lançant le plus loin possible dans les fourrés ou dans un étang...


Et toutes ces choses font beaucoup rire les Margouyens comme vous vous en doutez. Heureusement ça n’arrive pas souvent. Seul les jeunes lutins inexpérimentés ou trop effrayés pour se défendre se font prendre. Les autres  parviennent à se faire relâcher en tirant parti de la crédulité et de la superstition des Margouyens.  En effet, quelques menaces bien formulées, insinuant une possible malédiction en cas de mauvais traitements ont tôt fait de convaincre ces derniers de les laisser tranquilles. 

 
Repost 0
26 novembre 2006 7 26 /11 /novembre /2006 00:06

Les Lutins domestiques sont les créatures du Petit Peuple les plus proches de l’Homme. Non pas en ce qu’ils nous ressemblent physiquement ou psychologiquement mais en ce qu’ils vivent plus près de nous que toute autre créature. En effet, face aux progrès techniques rapides et incessants de nos sociétés modernes, réduisant sans cesse l’espace vital des habitants du  Monde Caché, à la fin du 18ème siècle les Lutins ont décidé eux que, plutôt que de fuir notre expansion constante, ils s’y adapteraient désormais. Dès lors, ils ont cessés de nous céder le terrain et se sont efforcés de rester là malgré notre présence. C’est ainsi qu’ils se sont habitués à vivre très discrètement parmi nous, dissimulés dans nos mur, maisons, placards, caves et autres greniers. Ils ont appris nos langues, nos alphabets et nos coutumes de sorte qu’ils nous connaissent maintenant parfaitement. Ainsi, les lutins de France parle et lisent le français et les lutins d’Angleterre l’anglais…

 Cliquez pour AGRANDIR l'Image

Dans les zones où la Nature n’est plus assez présente pour leur fournir gîte et nourriture en suffisance, ils prélèvent le nécessaire dans nos réserves. Cependant ils sont très malins et prennent bien soin de ne rien faire qui trahirait leur présence. Ainsi par exemple, ils ne toucheront pas aux fruits de la corbeille, ceux-ci visibles et peu nombreux ayant sûrement été comptés par l’un d’entre-nous, mais prélèveront plutôt quelques pâtes dans un sachet déjà ouvert ou dans un plat entamé, de sorte que nous ne nous rendrons absolument pas compte de leur passage. Quand il leur arrive de devoir prélever exceptionnellement une quantité plus importante de nourriture en une fois, ils déposent alors en partant quelques crottes de souris à cet endroit et laissent ça et là quelques marques de dents afin de nous induire en erreur. (leurs incisives font la même taille que celles des souris et ces dernières leurs tiennent lieu d’animaux de compagnie c’est pratique).
Ils considèrent qu’ils ne nous doivent rien en contrepartie de ces « prélèvements », car ne l’oublions pas, à leurs yeux nous sommes des envahisseurs géants ! Cependant, comme ils ne sont pas rancuniers, sans que nous le sachions, ils nous rendent de menus services en échange. Quel genre de services ? Eh bien par exemple, il est arrivé à chacun d’entre-nous de ne plus retrouver ses clefs ou un quelconque objet, ne sachant plus où on l’a mis. Et Soudain on le retrouve, étonné qu’il soit là sous nos yeux à un endroit aussi « évident ». En réalité il n’était pas là précédemment. Ce sont les lutins domestiques qui, voyant notre exaspération et notre désarroi, ont retrouvé l’objet avant nous (ils sont très forts pour ça !) et l’ont posé dans un lieu plus facile à trouver pour nous. Donc désormais, quand ça vous arrivera à nouveau vous saurez qui remercier.
Enfin, si vous voulez faire plaisir aux lutins, cessez de prendre des chats et des chiens en ville... Ces bêtes-là leur compliquent considérablement l’existence !   


Repost 0
24 novembre 2006 5 24 /11 /novembre /2006 00:20

Image Hosted by ImageShack.us

J'ai croqué ici comme j'ai pu le visage de mon ami Nirhän tel qu'il était il y a deux ans lorsque j'ai fait sa connaissance en forêt de Brocéliande... Nirhän est l'un des plus grands membres du Petit Peuple que j'ai eu l'honneur de rencontrer. Pour vous dire il fait bien ses 80 cm de haut. D'ailleurs, ce dessin le représente en taille réelle. La plupart du temps Nirhän arpente la Forêt légendaire à dos de blaireau. Il connaît parfaitement tous les champignons qu'il cuisine très bien d'ailleurs. Il dort à la belle étoile durant l'été, sinon dans une pièce très rudimentaire aménagée dans un arbre creux. Son activité principale consiste à parcourir la forêt du matin au soir pour venir en aide aux animaux blessés ou malades... Il a de grandes compétences en médecine. Il parle un peu notre langue avec un fort accent, ainsi que le breton, le normand ancien, l'elfe, le korrigan et d'autres langues encore. C'est aussi un formidable conteur d'histoires... Rien n'est plus plaisant que de l'écouter le soir à la veillée vous narrer les aventures de Ségrïnd le téméraire ou celle de Sil-Galindhé l'enchanteresse ... Il est un peu la mémoire vivante de ces lieux singuliers. J’ignore son âge ainsi que sa longévité, mais je ne crois pas me tromper de beaucoup en estimant qu'il a au moins 150 ans de vie derrière lui. Il est d'un tempérament calme et réservé. Il rie peu mais sourit beaucoup. Il ne déteste rien plus que la chasse loisir, ne comprenant pas comment on peut trouver amusant, sain, voir épanouissant de tirer sur des êtres vivants. J'avoue que je n'ai pas réussi à lui expliquer en quoi cela pouvait l'être n'étant pas chasseur moi-même.  

 

 

 

 

Repost 0
8 novembre 2006 3 08 /11 /novembre /2006 00:08

Image Hosted by ImageShack.us

Voici Khassioppée, une des nombreuses fées que j'ai eu la chance de rencontrer lors de mes périgrinations, et que j'ai eu l'honneur de pouvoir dessiner. Elle a accepté de poser pour moi sur un amas de pierre marquant un antique lieu de culte druidique. Khassioppée raconte surtout des histoires... Un tas d'histoires, des longues, des courtes... des petites choses du quotidien... Si vous la rencontrez un jour, prenez la peine de l'écouter ça lui fera bien plaisir.

Repost 0
15 octobre 2006 7 15 /10 /octobre /2006 23:08

Cliquez pour accéder à la cersion agrandie.

Barak-Coupe-Gorge est un village perdu sur la frontière Est du Royaume nain, aux pieds des Monts Brumeux. C'est un hameau sans nom à l'origine qui, en raison de son isolement et de sa position géographique, est devenu un repair de brigands et de contrebandiers en tout genre. La contrebande étant florissante il s'est agrandi au fil du temps et est aujourd'hui un village. Il est cependant resté "non-officiel" et de ce fait il n'a jamais eu de nom administratif.  Il est cependant communément appelé Barak-Coupe-Gorge par tous ceux qui le conaissent. L'expédition Bardoll y est passée avant d'entamer son ascension du versant Ouest de la chaîne de montagnes.

Repost 0