Présentation

  • : le monde de koulou
  • le monde de koulou
  • : le blog officiel de Koulou dessinateur BD - Auteur de la série "Le Monde de Titus" Publiée aux éditions Grrr...Art
  • Contact

Catégories

BT Titus de A à Z
BT dessins à Colorier
BT Dédicaces Maya 2
BT Dessins Donjoneux pikas
BT bestiaire fantastique
BT Cyrius illustration 1
BT Dessins BD Maya
BT fanart Titus
BT fan-arts divers
 
RT crayonné 1
BT cartes postales Gladyss
BT visages du monde alice 1
BT Carnets de Voyages drala
BT mâitre Messg de Service
BT chez les autres étranger 2
BT rien grd prêtre.

  .

.

BT 4 couv T2 en long1

.

 

Recherche

* * *

BT soltern1

Créez votre blog ?

Clic ICI

4 septembre 2006 1 04 /09 /septembre /2006 00:42

img180/6797/clairireminiklochetteobmg6.jpg

Dessin réalisé à la palette graphique sur un crayonné très sommaire et colorisé avec photoshop 6.0 pour illustrer...

un texte de miniklochette.  

Repost0
3 septembre 2006 7 03 /09 /septembre /2006 00:34
 

img223/3063/hobbitarbalte004oboq9.jpg

 

 

Dilmo Craquessac est l’un des honorables hobbits qui vint se joindre à notre équipe. Comme tout hobbit qui se respecte, il ne se sépare jamais de sa marmite en voyage. C’est un fin gourmet et surtout un bon cuisinier, ce en quoi il nous fut très utile en plus d’avoir fait quelques fameux cartons avec son arbalète. Un arme dont il a une grande maîtrise. C’est un joyeux bonhomme toujours de bonne humeur tant qu’il n’est pas privé de ses six repas quotidiens. Serviable et courtois, il s’est rapidement lié d’amitié avec la majorité d’entre nous. Cette aventure était une première pour lui. Il est vrai que les hobbits n’aiment guère quitter leur contrée. Lui, faisait exception à la règle. Sans doute du fait de son jeune âge. Pour la même raison, il s’est montré plus courageux et plus endurant qu’on aurait pu le penser.  

  < 4/5 >

Repost0
2 septembre 2006 6 02 /09 /septembre /2006 00:48

 

Huits nouveaux croquis librement inspirés des visages de mon catalogue de vente de fringues par correspondance... J'ai dû m'y reprendre à deux fois pour chaque visage. Un premier croquis, plus réaliste, plus proche de l'original mais peu marqué par mon propre style, duquel je m'inspire ensuite pour faire une seconde version en stylisant d'avantage.

 

Repost0
1 septembre 2006 5 01 /09 /septembre /2006 00:30

 

Fazoll Mirgull est un moine torgolléen. Un Ordre religieux créé en 325 à la mort de Saint Torgoll. Comme il a atteint le grade de Gardien Azur il est à présent autoriser à pratiquer sa foi hors de l’enceinte des monastères, raison pour laquelle il a pu se porter volontaire pour notre expédition. Fazoll est un homme droit, loyal et avant tout très attaché à ses principes. Comme tous ceux de sa congrégation, il n’espère nullement la conversion des masses à sa religion. Il ne fait donc pas de prosélytisme. Il croit simplement que son salut dépend du respect stricte des préceptes de son ordre et emploie toute son attention à vivre et agir en conformité avec ceux-ci.

img175/9912/moinenain1obyk6.jpg


Le Torgollisme
est une religion austère et manichéenne qui exige de ses adeptes le renoncement à la majorités des plaisirs de la vie. Elle prône des valeurs telles que la loyauté, l’honnêteté, la justice, l’équité et le courage au combat. Elle insiste sur le respect de la Vie. Il est notamment interdit aux torgolléens du tuer volontairement quiconque, homme ou bêtes, même pour se nourrir. Ils sont donc végétariens, mais pas non-violents : Saint Torgoll était un guerrier accomplis qui mourut au combat le marteau à la main. C’est pourquoi les torgolléens se considèrent depuis comme les gardiens du Royaume Nain qu’ils se doivent de défendre en sacrifiant leur vie s‘il le faut. A ce titre ils sont donc autorisés à tuer les ennemis mais prônent la défense plutôt que l‘attaque. Ils sont passés maître dans le maniement du marteau de guerre. Ils n’ont d’ailleurs pas le droit d’utiliser d’autres armes de poing.
Fazoll est un homme calme et posé mais guère souriant. Il parle peu, et quand il ouvre la bouche, ce n’est qu’après mûre réflexion et seulement s‘il ne peut l’éviter. Il ne fait pas attention au comportement des autres, il surveille ses propres actes, point. En bon Torgolléen, il ne fait aucune distinction entre les individus du fait de leur race ou de leur statut social. Une seule chose l’importe: Ami ou ennemi du Royaume. Outre le fait qu’il soit un combattant robuste et compétant, en tant que prêtre expérimenté il représente un atout pour notre équipe au cas ou nous serions confrontés aux Forces des Ténèbres. En effet, un prêtre tel que lui, armé de ses symboles religieux, de son eau bénite et maîtrisant les formules adéquates, est parfois la seule personne à même de contrer certaines créatures maléfiques.
              

                                                           < 3/4 >

 

Repost0
31 août 2006 4 31 /08 /août /2006 00:46
Nahar-Gahal est le premier semi-orque dont j’ai jamais fait la connaissance réellement. Il fut engagé dans notre équipe de recherche pour sa force et sa robuste constitution. Il faut dire que c’est un gaillard de près d’un mètre quatre vingt dix d’une endurance et d’une résistance comme j‘en ai rarement vu. Il se révéla d’ailleurs être un combattant loyal et téméraire.
 
L’histoire de Nahar-Gahal est des plus singulière et certainement des moins enviables que j’ai connu. Les semi-orques comme lui sont issus du croisement entre Humains et Orques. Naturellement, il ne s’agit guère d’une unions librement consentie dans ces cas-là. En ce qui le concerne il est l’enfant du viol de sa mère humaine par un orque lors d‘un raid de pillage. Considéré à sa naissance comme un homme par les orques et comme un monstre par le hommes, il n’a pu grandir qu’à l’écart de toute communauté humaine. Il fut néanmoins élevé par sa mère et le conjoint de celle-ci, tous deux membres d’une tribu Celte de l’Ouest. Heureusement pour lui, ses parents étaient des gens d’une intelligence et d’une gentillesse rare qui surent l’aimer malgré sa différence et qui s’efforcèrent autant que possible de lui offrir une enfance des plus « normales ». De ce fait, adulte, il était devenu quelqu’un de tout à fait fréquentable et suffisamment instruit pour se débrouiller seul. Bien sûr ses capacités intellectuelles n’égaleront jamais les nôtres, mais pour commencer il est né plus intelligent qu’un orque. Ensuite, grâce à l’amour que ses parents ont su lui donner il a trouvé en lui la confiance et la sérénité qui lui permettent encore aujourd’hui de tirer le maximum de son moindre potentiel. 
 
img165/7944/guerriersemiorqueobqh3.jpg

Nous avons fait sa connaissance tandis qu’il habitait l’une des grandes villes où nous sommes passés pour recruter notre équipe de recherche. Là, dans la diversité et le nombre, sa physionomie ne lui était pas reproché par tous comme c’est le cas systématiquement dans les villages. Bien qu’il doit affronter quotidiennement les quolibets, les injustices et les discriminations de toutes sortes, il se trouve néanmoins dans les grandes villes des gens pour l’accepter tel qu‘il est. Mais je vous laisse imaginer l’enfer qu’il à connu et qu’il connaît encore d’ailleurs, quand on sait le nombre de nos semblables qui ne supportent pas la différence. Tous ces gens pour qui, étant donné son métissage, il est « forcément » une brute d’orque.

Ce ne fut pas notre réaction heureusement lorsqu’il vint à nous suite à notre appel à candidature. Et encore aujourd’hui, je voudrait dire à tous ces idiots qui d’emblé voient le mal en lui du seul fait de ses origines, que nous n’avons à aucun moment regretté de l’avoir enrôlé. Cette expérience me fait d’ailleurs sérieusement douter du fait que les orques de race plus pure seraient mauvais et agressifs par nature. Plus je connais Nahar-Gahal et plus j’ai le sentiment que la violence et la brutalité des orques est en réalité quasi totalement d’origine culturelle.

   < 2/3 >

Repost0