Présentation

  • : le monde de koulou
  • le monde de koulou
  • : le blog officiel de Koulou dessinateur BD - Auteur de la série "Le Monde de Titus" Publiée aux éditions Grrr...Art
  • Contact

Catégories

BT Titus de A à Z
BT dessins à Colorier
BT Dédicaces Maya 2
BT Dessins Donjoneux pikas
BT bestiaire fantastique
BT Cyrius illustration 1
BT Dessins BD Maya
BT fanart Titus
BT fan-arts divers
 
RT crayonné 1
BT cartes postales Gladyss
BT visages du monde alice 1
BT Carnets de Voyages drala
BT mâitre Messg de Service
BT chez les autres étranger 2
BT rien grd prêtre.

  .

.

BT 4 couv T2 en long1

.

 

Recherche

* * *

BT soltern1

Créez votre blog ?

Clic ICI

16 mai 2007 3 16 /05 /mai /2007 23:15
Image Hosted by ImageShack.us
...
Repost 0
16 mai 2007 3 16 /05 /mai /2007 20:13
Image Hosted by ImageShack.us
...
Repost 0
15 mai 2007 2 15 /05 /mai /2007 12:46

bd---soldat-crayon-2.jpg
 ...

Repost 0
Published by Koulou - dans Rien
commenter cet article
13 mai 2007 7 13 /05 /mai /2007 23:07

cliquez dessus pour Voir EN GRAND

Chez les Snogards, les réserves sont stoquées à l'abris des animaux sauvages dans des carapaces surélevées

Repost 0
Published by Koulou - dans Saga Titus
commenter cet article
12 mai 2007 6 12 /05 /mai /2007 23:09
L’univers médiéval-fantaisy créé par J. R. R. Tolkien et tous les univers "jeu de rôle" qui s’en sont inspirés depuis comportent des races carractéristiques, archétypales particulièrement intéressantes à mon sens car elles représentent symboliquement fort bien les différents états de développement intérieur que nous sommes tous amenés à connaître à un moment donné ou un autre de notre vie.
Nain-race-1.jpg 

Les Nains. 

 

Il arrive que l’on soit comme un nain. En effet, les nains sont étriqués, renfrognés, rancuniers, toujours sur la défensive… Il se racrapotent sur eux-mêmes, se tassent, se blindent et vivent dans l’avidité d’acquérir de nouvelles richesses et dans la crainte d’être dépossédés de celles qu’ils ont déjà. Qui ne s’est jamais retrouvé dans cet état, au moins en partie ? Lorsque nous ne nous épanouissons pas à notre pleine mesure, lorsque nous nous empêchons de grandir, cramponnés que nous sommes sur nos positions passées, refusant de prendre de la hauteur ?

Les Hobbits

Lorsque nous sommes déjà plus épanouis qu’un nain, mais que des restes de timidité, de modestie excessive, ou d’auto-dévalorisation ne nous laissent pas nous épanouir complètement alors nous sommes comme les hobbits. Nous avons certes des qualités, de la finesse, un peu d’adresse et un peu d’élégance mais il nous manque une dimension d’audace de générosité et de courage pour que ces qualités se développent dans toute leur majesté, lorsque nous refusons encore de quitter l’enfance, car nous avons encore trop peur de prendre des risques, trop peu confiance en nous et en les autres. Les hobbits n’aiment en effet qu’eux mêmes et se méfient des étrangers.   

Les Humains

Lorsque nous sommes déjà plus libre de prendre de la hauteur. Lorsque nous avons plus d’audace, plus de courage mais qu’il manque encore un souffle d’élégance, de liberté, de confiance absolue en soi, en la Vie, quand nous ne sommes pas encore totalement épanouis. Quand notre lumière intérieure ne brille pas encore à sa pleine mesure, qu’il nous reste des degrés d’adresse et de finesse et de bonté à découvrir alors nous sommes humains.   

 

 Les Elfes :

Lorsque nous sommes pleinement épanouis, heureux, si plein de confiance en tout que nous en sommes remplis d’audace. Quand nous laissons notre lumière intérieure briller pleinement et qu’elle éclaire complètement notre vie et celle des autres, alors nous sommes capable de prouesses. Nous nous sentons plus légers, et cette légèreté, cette joie de vivre nous rend naturellement plus élégants, plus ouverts, plus adroits, et même plus beaux, alors nous sommes pareils aux elfes. Les elfes constituent en effet à mon sens un idéal d’épanouissement qu’on aura parfois eu l’impression d’avoir atteint lorsque nous étions très amoureux par exemple.

Orque-Race-1.jpg

Quant aux Orques ils symbolisent fort bien ce nous pouvons être lorsque nous nous laissons sombrer dans la brutalité, l’égoïsme, la domination des autres, la soif du pouvoir, la rivalité, la violence et la bestialité.    
 

Goblin-race-1.jpg

Les Goblins

eux représentent d’avantage notre possibilité de rester à jamais des enfants battus, malheureux, dominés par nos peurs, par les autres et par dessus tout par le souvenir impérissables de nos souffrances passées vis à vis desquelles nous n’arriverions pas à prendre de la distance. Les goblins sont en effet ainsi, comme à jamais enfermés dans une enfance malheureuse et incapables d’en sortir.

Voilà, en résumé la grande richesse symbolique des races imaginées par Tolkien. Il est facile de concevoir l’extraordinaire éventail de possibilités qu’elles offrent pour inventer des histoires passionnantes.

 
Repost 0